Février 2016 - France - Ukraine : Terminé

Enfants Solidaires

 Association humanitaire enregistrée en Préfecture de l'Aube        "Des enfants qui partagent avec les enfants"

 N° W152000761 -  Code Naf : 9499Z - Siret : 830 556 957 00017   

Paroles d'enfants: "La solidarité, c’est aider les gens autour de nous"

France - Ukraine - Février2016

16 Février 2016


Sens,


Et voilà... Après la Roumanie, ça repart vers l'Ukraine  :)


Le camion se prépare, la remorque commence à se charger de cartons vides qui vont accueillir tous les jouets.


Je mets en place un contact avec l'Ukraine... et, bien sûr je cherche des sous :)


Il nous manque environ 500 euros ! Merci de nous aider...


Avec Céline de l'espace Chambertrand près de Sens, Jenny et toute l'équipe du foyer social, nous travaillons dur pour la mise en place de deux expos-photos qui vont se faire en Avril et Mai 2016.


Parallèlement, je prépare le voyage qui suivra sur le Népal – Là, c'est un peu plus compliqué et demande de s'y prendre longtemps en avance !

17 Février 2016


Depuis Nice


Vous vous souvenez certainement de Thierry – Brasserie du Cadran dans le MIN de Nice.


C’est lui qui, avec ses potes, nous a trouvé et financé des pneus pour la remorque... Et qui a lancé une tombola avec un « Tobleronne géant » dans sa brasserie.


Et bien, la tombola est terminée et comme toujours,Thierry et sa compagne tiennent parole. Les 180 euros récoltés sont arrivés pour nous aider à financer ce voyage vers l'Ukraine.


Merci à vous pour cette généreuse initiative !

23 Février 2016


Arques - École primaire Jules Ferry et école maternelle Pauline Kergomard


Ça commence plutôt bien dans ces deux écoles mitoyennes :)

23 et 24 Février 2016


La rencontre


Deux jours « intensifs » pour rencontrer, expliquer, présenter l'idée "Enfants Solidaires" et le nouveau projet vers l'Ukraine aux enfants de 15 classes...


Une belle école,

Une belle équipe d'enseignantes et d'enseignants qui « vont dans le même sens »

Une belle brochette d'enfants à fonds,

Une belle participation des parents,

Une belle ambiance !

23 Février 2016

24 Février 2016

26 Février 2016


Tri, emballage et chargement


Mobilisation générale en quelques jours  :)


En effet, deux jours ont suffi pour rassembler, trier et charger 148 cartons de jouets et vêtements qui auraient, peut-être, pu finir dans une poubelle un jour ou l'autre.


Permettre à nos enfants de voir le monde au travers de « leur voyage », éviter le gaspillage - source de destruction de notre planète... de leur planète - faire voyager la solidarité, le partage, le respect, le rêve...


Voilà les idées d'Enfants Solidaires !


« … Sûr que ça a un impact ! Mon fils ne parle que de ça depuis le début de la semaine : Aider les enfants plus malheureux, partager avec eux... » Un papa rencontré dans la cour.

Et lorsque je vous dis « à fond », ils le sont vraiment.


Regardez la photo ci-dessous !

En plus des jouets et vêtements, le camion d'Enfants Solidaires part rencontrer les enfants d'Ukraine avec un dessin... que dis-je ? Une œuvre d'art réalisée par les enfants de la classe d’Émilie – CP


Les drapeaux, la carte avec l’itinéraire à emprunter, une lettre, la ronde de la solidarité autour de la terre et des dessins individuels... tout y est  :)

Et... cerise sur le gâteau  :) 


« Rosy » va venir voir les enfants d'Ukraine et revenir dans la classe d’Émilie pour devenir la mascotte de ladite classe.

Pas de souci les enfants, Rosy est bien installée aux côtés de Bouricot, la mascotte d'Enfants Solidaires :)

La presse en parle

13 Mars 2016


"L'indépendant" - Journal du Nord Pas de Calais - raconte, sous la plume de Guillaume Rose,  Enfants Solidaires

08 Mars 2016


En route vers le Sud


Rosy passe son premier col dans la Drôme et dans la neige,

… Prend le café sous un beau ciel bleu,   

… Traverse les Alpes du Sud

… Passe par les gorges étroites et sinueuses de la Vésubie,

… Et découvre enfin la Méditerranée  :)

17 mars 2016


Nice


Rosy a rencontré Karine et Thierry que vous connaissez déjà et que je ne manque pas de passer saluer régulièrement.


La brasserie du Cadran qui s'est manifestée à plusieurs reprises pour aider Enfants Solidaires pourrait aussi se nommer « le relais de la gentillesse »...


Elles et ils, sont quelques-unes et quelques-uns comme ça... sur les différentes routes empruntées par le camion d'Enfants Solidaires

Nous allons rester autour de Nice plusieurs jours pour faire quelques (!) démarches administratives et préparer une expo-photos qui se tiendra dans le secteur au retour d'Ukraine.


J'avais prévu de compléter le chargement dans la région – il reste un tout petit peu de place dans la remorque – mais ça n'a pas fonctionné.


Pas de nouvelle des enseignants qui pourtant semblaient intéressés...


29 Mars 2016


Rosy va à Gex - (01)


Pour Rosy, après la méditerranée, voici le lac du Bourget en direction de Gex ou nous avons rendez-vous à l'école de Parozet pour rencontrer les enfants et compléter le chargement de la remorque, étant donné le « raté » dans le sud.

30 mars 2015


École de Parozet à Gex


5 classes maternelles avec des enfants mignons, curieux, un tantinet excités à l'idée de monter dans le camion et très contents de faire connaissance avec Rosy, la mascotte de la classe de CM1 de l'école Jules Ferry à Arques.


Un grand merci aux enseignantes et assistantes pour leur accueil !

01 Avril 2016


Ecole de Parozet - Gex - Chargement


Les 5 classes étaient au rendez-vous !


Un très belle ambiance de fête avec les enfants, les enseignantes et les ATSEM …


Ce qui nous correspond bien puisque Enfants Solidaires est un jeu éducatif grandeur nature pour aider nos enfants à construire un monde basé sur autre chose que "tout pour quelques-uns et rien pour les autres".


Les 11 cartons remplis par les enfants sont venus compléter le chargement de la remorque commencé à Arques dans le Nord Pas de Calais.


02 Avril 2016


Rosy part en Bourgogne après Gex


Encore un col pour Rosy qui se dirige vers la Bourgogne pour les expos-photos et rencontres avec des enfants.



Le camion ne quittera la France qu'après le 23 Avril car d'ici là, Enfants Solidaires expose et commente les photos de ses voyages avec l'espoir d'en vendre quelques-unes car c'est une de nos seules sources de revenus !

10 Avril 2016


Rencontre avec Sergio


Sergio est un chauffeur Catalan qui est garé sur un parking en attendant le droit de rouler :lundi


Lorsque je me gare, il sort avec son appareil photo et un sourire jusqu'aux oreilles pour me demander s'il peut faire une photo du camion d'Enfants Solidaires.


Bien sûr qu'il peut  :)


Une discussion s'engage sur nos voyages, les enfants, la planète... la vie !

Je lui propose un café. Le temps de le faire, il revient avec une grosse poignée d'oranges - de Catalogne bien sûr ! - et 20 euros qu'il pose sur la table en riant et me dit : C'est ma contribution pour ce voyage...


Souvenez-vous, les enfants, je vous dis souvent que dans le cadeau, ce n'est ni la taille, ni le montant, mais bel et bien le geste de partage, d'échange, de soutien, de solidarité qui compte...


En voilà un exemple pratique :)


Nous allons nous séparer non sans avoir échangé nos coordonnées car Sergio pense depuis longtemps à "faire quelques chose pour les autres "...

10 Avril 2016


Sens, Bourgogne


Rencontre avec Sophia, journaliste freelance pour l'Indépendant à Sens qui va faire un article très complet sur Enfants Solidaires et présenter les expos-photos qui vont se dérouler dans les jours qui viennent.

Et, dans son élan de gentillesse et de solidarité, Sophia a fait connaissance avec Rosy :)

qui sera la vedette lors des deux expos à venir !

18 Avril 2016


Rosy est à l'honneur dans la presse !


Rencontre avec Géraldine du journal Sénonais L'yonne Républicaine


"... cette fois-ci, c'est Rosy, la mascotte que les élèves de CM1 d'Arques lui ont donnée qui effectuera ce long périple... "

Et puis, bien sûr, Géraldine a fait connaissance avec Rosy :)

20 Avril 2016


Des adolescents et enfants du quartier Champs Plaisants viennent visiter l'expo, visionner le documentaire d'Enfants Solidaires sur la Roumanie, et bien sûr faire connaissance avec Rosy.

22 Avril 2016


Expo-photos au foyer des Champs Plaisants à Sens, en Bourgogne


En présence de Marie-Louise Fort, députée maire de Sens, de Julien et Patrick - directeur et sous directeur du centre - ainsi que de l'incontournable Jenny qui connait tous les enfants, les ados, les parents... et que, bien sûr, tout le monde connait, Enfants Solidaires a exposé ses photos de voyages.


Les « toujours présentes quand il faut » accompagnées de Jenny ont passé toute l'après-midi à faire des petits en-cas tous meilleurs les uns que les autres contribuant ainsi à rendre cet instant encore plus sympathique.


Nos photos - qui ont déjà eu du succès dès l'accrochage - vont rester là jusqu'au 25 Mai 2016


Merci à toutes et à toutes et à tous pour votre accueil !

23 Avril 2016


Expo-photos avec l'association L'Art ' Terre, espace Champbertrand à Sens, en Bourgogne


Dans un cadre très sympa – un bateau aménagé en salle d'expo installé sur un étang par David et Céline – avec beaucoup de monde, un super buffet préparé par Céline et ses amies, la traditionnelle soupe de l'amitié offerte à l'occasion de chaque vernissage... ce fut une très belle soirée !


Beaucoup de visiteuses et de visiteurs intéressés(es) et intéressant(es) et de nombreuses participations au voyage en cours vers l'Ukraine sous forme d'achats de photos.


Des contacts aussi pour le voyage en prévision vers le Népal.


La rencontre avec l'excellent Haekel de Radio Stolliahc et la très énergique équipe de ComCom TV...


Que du bon :)


Et cela va durer jusqu'au 23 Mai 2016

Jérémy, le cameraman stagiaire de ComCom TV - jeune et talentueux - pris sur le vif en plein « gros plan » sur Rosy  :)

Yann, le « docteur info » travaille pour installer et faire passer en boucle le film documentaire d'Enfants Solidaires sur la Roumanie...


… Avant de se transformer en serveur !

491 Euros ont été ainsi récoltés, qui viennent in extremis compléter le financement du voyage en cours... Sauf problèmes techniques ou douaniers !


C'est une habitude,  :)  depuis sa création Enfants Solidaires part toujours en voyage avec un budget vraiment, restreint !


Le moindre souci un peu important et c'est l'immobilisation...


Nous espérons qu'un jour un sponsor ou mécène viendra apporter un peu de sécurité à nos actions.


A ce sujet, Enfants Solidaires a inventé un nouveau concept d'assurance à ce sujet. Plus d'infos en cliquant ici

Enfants Solidaires et ComComTV sont solidaires !


En effet ComComTv souhaite diffuser nos voyages, nos actions...


Merci !

ComComTV... Pourquoi - Pour qui - Comment...



Explication de Dominique Chappuit, députée maire de Rosoy dans l'Yonne

26 Avril 2016


Rosy sur le plateau de télévision de ComCom TV... et chez Madame la députée maire de Rosoy


Suite au reportage de ComCom TV, Enfants Solidaires est invité à visiter le studio de ladite chaine installée à Rosoy... et dans la foulée, la bonne humeur, le sens du partage, de la solidarité, Dominique Chappuit - maire de Rosoy - nous propose de partager un moment autour d'un verre et d'une assiette... avec Rosy bien sûr !


ComCom Tv se propose – et nous en sommes ravi – de relayer les informations de nos différentes actions, de nous recevoir sur leur plateau pour commenter nos voyages... et parler de ceux à venir.


… «  Nous ne pouvons soutenir plusieurs actions, mais celle-ci nous allons la soutenir... »


Et, avec leur 300 000 visiteurs(ses) mensuels un peu partout dans le monde, c'est une aide très précieuse !

Association L’Art’Terre - Voir le site


Il est important de rappeler que tout ce qui vient de se passer ici, à Sens dans l'Yonne, autour du voyage en Ukraine d'Enfants Solidaires, radios, journaux, télé, soirées, vernissages, etc, c'est fait grâce à la précieuse et efficace aide de Céline – plasticienne, galeriste et créatrice de l'association Art' Terre - accompagnée de David.



... L’association de L’Art’Terre, qui depuis sa création en 2005, conduit son action sous la forme d’ateliers de pratiques artistiques et de mise en place de projets spécifiques à l’intérieur de structures associatives ou éducatives du département de l’Yonne, choisit de rediriger son projet afin de donner de l’espace à la création contemporaine et de lui créer un lieu de vie...

28 Avril 2016


Aie !


Le truc qui est parterre, c'est le carter inférieur et la crépine d'aspiration d'huile du moteur de notre « Ca migon »  le camion d'Enfants Solidaires qui connait un souci de pompe à huile.


Pour voir ce qui se passe là-dedans, il fallait ouvrir, ce que j'ai fait – Problème d’entraînement que je ne puis résoudre tout de suite à cause du prix des pièces et du temps disponible.


Reste à refermer le tout... et à croiser les doigts pour que ça tienne :)

02 Mai 2016


Belfort (90)


La vocation d'Enfants Solidaires est de transporter des jouets offerts par des enfants pour les enfants, donc de la solidarité, mais aussi du rêve...


Et pour ce faire, il nous faut aussi aller ici et là au grès des rencontres et des demandes pour présenter nos actions, vendre des photos - une des seules sources de revenus pour faire

les voyages – et faire voir ce que les enfants sont capables de faire !


Et c'est énorme  :)


C'est pourquoi lors de ce voyage vers l’Ukraine qui a commencé à Arques, le camion est passé par plusieurs villes et villages où nous avons exposés - et vendus (merci à ceux qui nous ont aidés) - quelques photos.




Départ de Belfort le le 03 Mai 2016 - où je suis actuellement pour effectuer « quelques » formalités administratives pour l'entrée en Ukraine  et compléter le chargement avec quelques cartons rassemblés par Tamara et Sergei -


Tamara et Sergei :

Un couple D'ukrainiens qui vit en France depuis pas mal d'années mais qui n'a pas oublié "ses frères" restés là bas... contrairement à d'autres que j'ai croisé et qui n'ont pas donné suite à ma demande d'aide pour trouver des contacts sur place...


Tamara et Sergei vont se décarcasser pour aider Enfants Solidaires !


03 Mai 2016


Allemagne - 1


Rosy traverse le Rhin pour entrer en Allemagne.


Puis, nous traversons la Forêt Noire sous la pluie pour descendre vers le lac de Constance, entre la Suisse et l’Allemagne avec un tout petit arc en ciel.

04 mai 2016


Allemagne - 2


Par les petites routes le long du Liechtenstein puis de l'Autriche. De belles couleurs pour finir le soir au bord du lac de Chiemsee, près de Rosenheim.

Des villages très propres, agréables à traverser et où le "solaire" est omniprésent.


Les pistes cyclables ressemblent à des boulevards et permettent de relier les villages

entre- eux sans aucun risque pour tous types de cyclistes - Adultes ou enfants

05 Mai 2015


Rosy entre en Autriche :)


Un peu floue... Impossible de s'arrêter !

06 mai 2016


Autriche – Suite


Ma copine – celle qui parle tout le temps dans le GPS - est l'adepte des routes les plus courtes... mais pas forcement les plus larges  :)

La région des poires


La région du Mostviertel tire son nom de « Most », un mot du dialecte autrichien qui désigne le cidre fermenté, en l'occurrence, du cidre de poire ou poiré.

Le château de Melk


Melk est une ville de la Basse-Autriche, célèbre pour son abbaye bénédictine bâtie en surplomb du Danube.

Rosy se prépare pour entrer en Slovaquie !

06 mai 2016


Melle Rosy entre en Slovaquie  :)

07 Mai 2016


Aie !


Ce matin levé de bonne heure - et de bonne humeur  :) - car j'ai RDV en douane ukrainienne lundi matin.


Mais, petit souci avec une fuite sur la boite de transfert !


Niveau refait et... à surveiller souvent en attendant de faire mieux plus tard.

07 Mai 2016


Traversée de la Slovaquie


Un pays où l'Europe a fait fermer, fuir ou racheter les entreprises, et du coup le chômage est plutôt présent surtout dans le Sud Est.


"... Non seulement, nous n'avons plus grand chose à exporter... nous ne fabriquons même plus le necessaire pour notre quotidien..." Yvan, un jeune Slovaque rencontré au hasard de mes déambulations.


C'est une des choses qui « frappe » lorsqu'on traverse la Slovaquie par le sud, c'est à dire la partie la plus « sauvage » de ce beau pays : Le peu de circulation entre les villages et les villes.


Et entre eux /elles d'immenses étendues de bois ou de cultures - Blé et colza essentiellement - où, justement, on peut rouler longtemps sans voir beaucoup de monde.

Rosy pause devant le lac de Hrhov en descendant un petit col... dont j'ai oublié le nom !

07 Mai 2016


Difficile de trouver mieux comme chambre  :)

07 Mai 2016, soir


Rencontre avec Ivan krzak     Son blog


Ce jeune et fort sympathique garçon de 19 ans est un véritable passionné de vélo tout terrain...


Il a trouvé un bout de terrain et construit entièrement à la main et tout seul, son lieu d’entraînement. Deux ans de travail !


Parallèlement à ses études, il travaille très dur pour améliorer sans cesse son niveau et souhaite en faire son métier.


Nous avons passé une excellente soirée ensemble autour d'un verre à discuter de sa passion mais aussi de ses idées bien arrêtées sur les humains et la nécessité de faire naître une nouvelle forme de société plus respectueuse de la condition humaine...

Le terrain à l'origine...
L'outillage
Le résultat ! Deux ans plus tard...
Avec une belle vue en prime - Bravo Ivan pour ta persévérance et ton courage !

08 Mai 2016


Le désormais quotidien... voir plus ! Aller faire un tour en dessous pour contrôler la boite de transfert.

Entre le 09 et le 16 mai, il m'a été très difficile de communiquer avec vous !


- Nombreux problèmes en frontières :

  1. pour sortir de Slovaquie,
  2. Pour entrer en Ukraine,
  3. Pour sortir d'Ukraine,
  4. Pour entrer en Roumanie

- Difficile de trouver une connexion Internet

- Et d'autres "petites" raisons qui rendent la vie un peu compliquée sur place !

09 Mai 2016


Frontière Slovaquie / Ukraine


12 Heures pour passer la frontière... je ne vous embarrasse pas avec les détails, mais sachez juste que – comme très souvent – je me vois contraint et forcé de constater que 


"les armes passent plus facilement les frontières que les jouets offerts

par des enfants pour les enfants".


Trois passages en bascule pour appliquer une taxe, des contrôles à n'en plus finir pour s'entendre dire que... c'est impossible.


Le pire c'est qu'à ce stade je ne suis que « en train d'essayer de sortir » de la zone euro...

Restera ensuite « plus qu'à » entrer en Ukraine !


Finalement, après avoir demandé à plusieurs reprises un entretien avec « the big boss », je finis par l'obtenir et le convaincre de faire quelque chose pour les enfants.


Je finirai par sortir de ce traquenard vers 18 heures... mais, Oh, surprise, ce n'est pas fini.


Reste une douane dans la ville de Mokacheva à 40 Km de la frontière pour établir un document spécial, car avec tous ce que j'ai en main... je n'ai pas droit au transport humanitaire en Ukraine !


Le prix du document ? 500 euros...



Négociations dures... et qui durent ! pour arriver à 50 + 70 euro... mais je ne serai pas autorisé à assister au partage - pardon, à l’établissement du document. "On" va me demander d'attendre au camion.


Qui prend quoi et combien ? Je ne sais pas. Mais je n'ai pas de facture pour ces 120 euros partis en fumée... pas pout tout le monde !


Ce que je sais par contre - pour avoir eu le temps de faire un brin de causette avec une maman - c'est que cela représente environ 1.5 mois de salaire d'un enseignant.



Allez ! Je vous recopie le texte de mon livre de bord en ce soir du 09 mai 2016 :


« Ils commencent vraiment à me casser les c..... tous ces gens qui demandent de l'aide humanitaire et lorsqu'on arrive, ils passent leur temps à nous mettre des bâtons dans les roues et à nous piquer du blé »

Désolé, les enfants,

Mais je n'ai pu faire la petite photo pleine de « messages » avec Rosy devant le panneau d'entrée en Ukraine.


La situation fut vraiment très tendue toute la journée et de plus, les photos sont strictement interdites dans toute cette zone, comme très souvent...

Mais ailleurs, je passe outre ! Là, la chose eut été juste inconsciente  :)


Mais, le principal n'est-il pas qu 'elle - Rosy - soit entrée pour amener vos cadeaux ?   

09 Mai 2016


Vasili, qui va nous aider avec sa sœur Alona - qui parle anglais - pour la douane du coté ukrainien

10 Mai 2016


En route pour Lviv


Si, si, nous sommes bien en Mai... je vous laisse deviner comment cela peut-être en Décembre !

Traversée des Carpates

Masha, l’interprète


Handicapée suite à une maladie d'enfance. Masha est une jeune femme dont le courage ne

peut être décrit. Toujours le sourire !


A ma question/affirmation :

Tu ne te plains jamais ?


Elle me répond :

J'ai compris depuis longtemps que cela ne servait à rien...

Valantyn,


C'est lui qui va guider Enfants Solidaires tout au long de mon séjour. Orphelin lui même, il a décidé depuis de nombreuses années de venir en aide à ceux dont il connait parfaitement la vie... bien souvent très triste.


Ici, chez eux en compagnie de son épouse et de leur fillette de 6 mois

10 mai 2016


Première distribution – Orphelinat de Lviv


Ici, nous partagerons seulement des jouets car cet établissement n'est pas le plus pauvre,

sans pour autant être riche.


L'idée du partage, de l'échange, de la solidarité ne peut pas ce faire uniquement avec les enfants les plus pauvres.


Elles et ils ont été très étonnés - et très contents - de recevoir vos jouets, les enfants.


Ici, il mangent tous les jours à leur faim, ils ont des habits, ils vont en classe... mais ils n'ont pas de maman ou de papa pour les « gâter »...


Et vous - les enfants d'Arques et de Gex - vous venez de le faire


A gauche, le directeur
Masha raconte "Rosy" et l'idée d'Enfants Solidaires - "Des enfants qui aident les enfants"
Un coucou avec Rosy
La carte intrigue
La découverte
Le partage
Des dessins pour vous les enfants de France

Deuxième distribution – Dans une famille, près de Lviv


L’accès n'est pas des plus faciles, mais qu'importe...

Un papa et une maman qui ont 4 enfants...


Un jour, la maman se dit qu'elle pourrait aider quelques enfants.

Elle va donc proposer ses services dans un orphelinat et découvre Angelina. Elle comprend tout de suite que c'est « sa fille ». Comprenez par là, qu'elle ressent l'envie de l'adopter.


Ce qui fut fait !


Et les enfants vont demander aux parents : Pourquoi ont n'aide pas d'autres enfants ?


C'est ainsi que ces parents vont adopter 7 enfants. Leur maison va devenir un maison familiale avec onze enfants.


Ici c'est le système « D » avec beaucoup de choses qui sont faites en interne. Maison, jardin, abeilles pour le miel et des petits travaux à droite, à gauche pour finir le mois.


Les grands aident les petits et vice versa sans distinction de leur origine. Leur gentillesse et éducation est un vrai modèle !


Une aide de l'état sur laquelle Bogdana, la maman, ne s'étendra pas de trop et je n'insisterai pas... devant la caméra !

Angelina vit dans le noir. Elle est non-voyante.


Elle se propose de jouer pour vous, les enfants, avec son piano.


Ecoutez la en cliquant ici ou sur l'image !